03 janvier 2007

Je rêve d'imprimer l'instant sur le papier, de le graver entre ces lettres.
Je rêve, un sourire extasié et les yeux cernés, je rêve, sous les étoiles de plastique.
Je rêve, étendue.
A la musique.
Retranscrir l'instant, indemne, éternel.
Décrire et faire vivre, danser les mots entre eux.
Imprimer l'émotion, celle qui vous prend aux tripes, la gravant et la renfermant. Pour la sentir encore.
Savoir parler de cette musique, celle qui traverse le jour, qui sonne entre les étoiles; qui virvolte dans les pupilles et sussre aux sourires.
Celle qui apaise et qui vrille.
La musique de chaque instant.
Savoir murmurer toutes ces nuances. Savoir chuchoter l'esprit et ses métaphores, assemblant passé, présent et croyances. Savoir graver les couleurs, la tête qui valse, les mots qui s'enfilent; comme des mains malhabiles; des mains de nourisson, touchantes dans leur candeur, agripant un doigt et s'y nouant. Sans force, si puissantes.
Toucher à l'instant, cette subtilité insuportable.
Le faire, l'accomplir, le mêler, par instinct, très vite, brouillon, mais. Comme une mélopée que l'homme récite inconsciamment, depuis le fond des âges.
Savoir toucher l'instant.
Unique à l'être, par ses verbes et ses constructions.
S'hasardant au gré de cet inconscient, tournant les syllabes, jouant de la langue.
Comme un enfant.
Un peu immature, un peu trop. Sûr.
Recouvre, explore, renouvelleson expression.
Découvrant une parole ancestralle, se découvrant.
Des mille ans d'âges, et toujours aussi fragile.
Des mots puissants, inconnus ou presque, exotique ou banals, plongés d'une nouvelle force. Et pourtant... Sans consistance.
Ils résonnent, suivant les intonnations puissantes du conteur, et se taisent. Virvoltent autours de l'imaginairen puis s'apaisent.
Et plongent.
Durant un instant en suspension.
Oh oui, savoir...
Ce serait chouette.

Posté par pers0nn à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je rêve d'imprimer l'instant sur le papier, de le

Nouveau commentaire